Close

Not a member yet? Register now and get started.

lock and key

Sign in to your account.

Account Login

Forgot your password?

G.P.F

QU’EST-CE QU’UNE COOPÉRATIVE FORESTIÈRE ?

Une société coopérative agricole regroupant des propriétaires forestiers sylviculteurs dans le but de mettre en commun leurs ressources est appelée « coopérative forestière ».

gpf-terrainLes biens et techniques ainsi mis en commun ont pour objectif d’optimiser et d’améliorer la gestion forestière afin de valoriser au mieux les forêts des adhérents de la coopérative.

La règle fondamentale de toute société de coopération est : 1 adhérent = 1 voix.

Le dirigeant de la société est un conseil d’administration présidé par un propriétaire forestier. Son rôle est d’établir les objectifs et la politique de la coopérative avec les conseils d’un directeur, lui-même professionnel de la gestion forestière. L’ensemble de cette politique est mise en œuvre par une équipe d’hommes et de femmes, salariés de la coopérative au service des adhérents. Le GPF COOPÉRATIVE FORESTIÈRE représente les intérêts d’environ 1 000 adhérents pour une surface en gestion d’environ 15 000 ha de forêts répartie sur 3 régions administratives (Auvergne – Rhône Alpes et Occitanie)

HISTORIQUE :

JUIN 1976 : Naissance du « Groupement des Producteurs Forestiers de la Haute Loire » (GPF 43) à statut syndical, à l’initiative de 60 propriétaires forestiers.
Un conseil d’administration sera élu et présidé par
Me Jean Paul GAUTHIER.

=> Objectif : Inciter financièrement les propriétaires à réaliser une première éclaircie dans leurs peuplements résineux.

1980 : Début des activités commerciales et sylvicoles.

AVRIL 1982 : Transformation du syndicat en société coopérative agricole à capital variable.
Agrément N 2455 par arrêté préfectoral du 14 avril 1983. Circonscription territoriale : Haute Loire et cantons limitrophes.

NOVEMBRE 1982 : Forte tempête en région Auvergne avec comme conséquence la montée en puissance des volumes de bois commercialisés (24 000 m3/an).

AVRIL 1992 : Extension de la circonscription territoriale de la coopérative à l’arrondissement de Tournon en Ardèche.

MARS 2003 : Décision du conseil d’administration d’investir dans la promotion et la commercialisation du bois énergie (plaquettes d’origine forestière).

OCTOBRE 2003 : Création de la SARL SYLVENERGIE (49,8 % du capital social détenus par la coopérative).
Construction d’une plateforme et d’un hangar dédiés à la fabrication et au stockage du bois énergie sur la zone de Nolhac, commune de Saint Paulien.

AOÛT 2006 : Labellisation au titre des Pôles d’Excellence Rurale d’un projet de « Promotion du bois en tant que matériau et énergie renouvelable » implanté sur la zone artisanale de Nolhac (construction du siège social de la coopérative, d’une chaufferie au bois déchiqueté, d’un hall d’exposition consacré à la promotion du bois énergie et à la vente d’appareils de chauffage au bois, d’un hangar et achat de divers matériels destinés à la fabrication de plaquettes forestières et bois bûches).

OCTOBRE 2008 :
∞ Achèvement des travaux de construction de l’ensemble des bâtiments du P.E.R. et inauguration par M. le Ministre Laurent WAUQUIEZ.
∞ Extension de la circonscription territoriale de la coopérative au département de Lozère.
∞ Changement de dénomination sociale : le GPF 43 devient GPF COOPÉRATIVE FORESTIÈRE.

AVRIL 2009 : Création de la SAS HANDINATURE, entreprise adaptée ayant pour objet social l’entretien d’espaces verts, le nettoyage et la réfection de locaux ainsi que le façonnage et la livraison de bois de chauffage (capital 47 800 €).

JUIN 2009 : Création de l’EURL HANDISERVICES, filiale à 100 % de la SAS HANDINATURE, entreprise agréée « services aux personnes » (capital : 60 000 €).

AVRIL 2011
: Prise de participation du GPF
au capital social de la SAS HANDINATURE à concurrence de 12 000 €.

OCTOBRE 2014 : Prise de participation au capital de la SAS SCIERIE BEAL

NOVEMBRE 2015 : Réalisation d’une 2eme plateforme bois énergie sur la ZA de Nolhac et construction d’un 2ième hangar de stockage de bois déchiqueté d’une contenance de 5000 map.

1er OCTOBRE 2016 : Le GPF fête ses 40 ans d’existence en présence du Président de la Région Auvergne Rhône Alpes Laurent WAUQUIEZ

anniv40ans

ORGANIGRAMME

 

FONCTIONNEMENT DU GPF

Conformément aux termes du règlement intérieur, le GPF exerce sa mission d’exploitation vente des coupes de bois apportés par les adhérents en totale transparence : volumes récoltés par essence et qualité, tarifs d’abattage, débardage, transport et frais de maîtrise d’oeuvre (sauf demande de paiement immédiat du propriétaire).

La marge revenant à la coopérative étant calculée sur le prix de vente des bois, leurs intérêts son intimement liés, à savoir :

Vendre l’ensemble du lot au plus haut prix !

ENGAGEMENT VERS UNE POLITIQUE DE QUALITÉ

La coopérative participe activement à la gestion durable des forêts du département au travers de son adhésion au système de certification forestière PEFC, en tant qu’adhérent à la politique de qualité de la gestion forestière durable définie par l’Association Auvergnate de Certification Forestière (AACF)
A ce titre le GPF COOPÉRATIVE FORESTIÈRE. possède l’autorisation d’usage de ce référentiel de gestion durable sous le numéro PEFC/10-31-36.

COMMENT ADHÉRER AU GPF ?

L’adhésion n’est payée qu’une seule fois et correspond à l’acquisition de parts sociales en fonction des surfaces forestières confiées en gestion à la coopérative (7.60 € par tranche de 5 ha).
Comme toutes parts sociales, cette somme est remboursable en cas de démission de l’adhérent.
Parallèlement, une cotisation annuelle de 25 € est due. Cette cotisation est destinée à organiser l’assemblée générale (buffet) et éditer le bulletin de liaison.

Téléchargez le bulletin d’adhésion ICI

CHIFFRES CLÉS (2015)

Nombre d’adhérents : 943 *
Surface forestière en gestion : 15 000 ha
Volume commercialisé : 133 500 m3
C.A total : 6.6 milions d’€
Effectifs : 10.6

* : Le GPF pratique une politique active de « toilettage » de son fichier adhérents en proposant chaque fin d’exercice à l’ensemble des coopérateurs n’ayant pas utilisé ses services depuis plus de 3 ans l’opportunité de se désengager.
Conséquence de cette politique, 40 à 50 % des coopérateurs sont considérés comme actifs.

FRAIS DE MAITRISE D’OEUVRE DES CHANTIERS D’EXPLOITATION VENTE DE BOIS

=> MISSION 1

Vente de produits bord de route uniquement ne concernant que la mise en marché : 8 % du produit de la vente + 0.75 € de l’unité.
Attention : Toute intervention d’un technicien de la coopérative (tri des bois, martelage…) entraînera l’application du tarif Mission 2.

=> MISSION 2

Vente de produits sur pied ou à port de camion, estimation, commercialisation, surveillance des travaux, décharges et martelage ou négociation/avance des frais d’exploitation, au total : 10 % du produit de la vente + 0,75 € de l’unité.
Attention : En cas de martelage et d’avance des frais d’exploitation, il sera appliqué le tarif Mission 3.

=> MISSION 3

Vente de produits bord de route, recherche abatteur, débardeur, négociation des frais d’exploitation, surveillance des travaux, tri des produits par qualités, récupération de la T.V.A sur l’exploitation, mise en marché, au total : 12 % du produit de la vente + 0.75 € de l’unité.

Délais de paiement de l’adhérent : 15 jours à l’issue des dates d’échéance prévues avec l’acheteur des bois (traites honorées ou non), avec remboursement préalable des frais engagés par la coopérative au cours de la 1ière échéance.
Nota : Si un coopérateur souhaite être payé avant l’échéance d’une traite remise par l’acquéreur de son lot, il sera pratiqué sur cette avance un escompte de 2 %.

Pour de plus amples informations :

contact@poleboisnolhac.fr
Tel : 04 71 02 54 42